Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Don Darby et Philippe Pallafray coupent, plient, assemblent, soudent le métal pour créer des sculptures marquées par les empreintes du temps. De l’Homme de Pékin à l’Homme augmenté, les deux artistes se rejoignent dans la maîtrise de la matière, pour y déposer avec délicatesse les marques de l’évolution du monde. Darby répète de sa main sûre un dessin spatial tout en fil d’acier, créant un bestiaire d’espèces en voie de disparition. Pallafray intègre l’intelligence artificielle et laisse parfois, dans cette inéluctable transformation, la place aux vides pour signifier l’absence ultime.

 

Don Darby est né à Montréal, mais grandit à Baie-Comeau. Il étudie dans la métropole et s’installe définitivement à Québec en 1970. Très tôt dans sa carrière Darby est fasciné par les civilisations anciennes. Excellent dessinateur, Darby réalise de nombreuses esquisses très abouties pour ses projets de sculptures. C’est principalement par l’acier que le sculpteur réalise ses œuvres grâce aux techniques de soudure, de martelage et de découpage.

Les œuvres de Darby appartiennent à des collections privées et publiques des États-Unis et du Québec, dont celle de Loto-Québec. En 2015, l’exposition rétrospective Don Darby : l’homme et la matière a lieu à la maison Hamel-Bruneau, Québec. En plus d’être un « artiviste », Darby a également enseigné pendant de nombreuses années, notamment au Cégep de Sainte-Foy entre 1978 et 2005.

 

Philippe Pallafray vit à l’Île d’Orléans (Québec) depuis 2006. Il utilise le métal qu’il découpe, plie et soude pour créer des oeuvres entre abstraction et figuration. Ses sculptures extérieures relèvent d’un esthétisme aux formes géométriques qui cherche à mettre en valeur les paysages alentours. Les oeuvres intérieures quant à elles suggèrent un langage sculptural aux canons plus classiques.

L’artiste interprète sa vision de l’utilisation de nouveaux matériaux intégrés au corps humain, augmentant ses capacités.

Les oeuvres de Pallafray font parties de collections publiques et privées au Canada, aux États-Unis et en Europe. On retrouve ses sculptures extérieures entre autres au Parc Veilleux à St-Georges de Beauce (Qc), à Oeno Gallery (Comté du Prince Édouard) et au Jardin Botanique Royal de Hamilton (Ontario).

www.pallafray.com

 

Vernissage et Café des arts en présence des artistes le 18 janvier à 17h30.

 

Horaire

Du mardi au vendredi : de 14h à 17h, et de 18h à 21h
Le samedi et le dimanche : de 13h à 17h

Entrée libre – Pour tous